Kasaï : trafic perturbé par l’effondrement du pont Lubao

La circulation entre les territoires d’Ilebo et Luebo dans la province du Kasaï est compliquée depuis plusieurs semaines à la suite de l’effondrement d’une partie du pont jeté sur la rivière Lubao. L’ouvrage, inauguré il y a environ deux ans, permettait le passage des engins roulant transportant des biens de consommation vers les grandes agglomérations du secteur.

L’administrateur du territoire d’Ilebo, François Kabula, reconnaît que l’ouvrage se détériore depuis plusieurs mois déjà. Il y a un mois, une partie du pont a été emportée par les eaux de la rivière Lubao.

Un habitant de Mibalayi, village situé près de ce pont, relate que les conducteurs de motos ou de vélos sont obligés de traverser seuls sans passagers en utilisant la petite partie de l’ouvrage, qui a résisté à l’effondrement.

Cette situation complique le déplacement des personnes et surtout des marchandises. Une importante quantité de denrées alimentaires produites dans cette partie du Kasaï passe par ce pont.

L’administrateur du territoire d’Ilebo fait remarquer que, si le pont s’effondrait complètement, l’approvisionnement de certains centres urbains deviendrait problématique. Il en appelle à une intervention des autorités compétentes.

Le même appel est lancé par le député provincial Hubert Ngulandjoko, qui demande au gouvernement provincial de lancer les travaux de réhabilitation de ce pont.

De son côté, le ministre des infrastructures et travaux publics du Kasaï assure qu’un rapport technique sera bientôt remis au gouverneur pour que les travaux de réhabilitation du pont soient lancés prochainement.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner