Forum des As : « Ce mercredi à la chambre basse, motion de censure avec ou sans Ilunkamba »

Revue de presse du mercredi 27 janvier 2020

Initialement prévue pour mardi 26 janvier, l'examen de la motion de censure contre le Premier ministre congolais, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, aura finalement lieu ce mercredi 27 janvier, au cours d'une plénière annoncée à 14 heures, selon le communiqué du Bureau d'âge qui convoque à cet effet, tous les députés à cette assemblée, rapporte Forum des As.

Face aux contraintes de temps qui font que la session extraordinaire en cours tend vers sa fin, explique le journal,la motion de censure contre le Premier ministre sera donc examinée avec ou sans sa présence physique dans la salle des Congrès.

Selon toute vraisemblance, Sylvestre Ilunga Ilunkamba ne devrait pas être présent à cette plénière. Car, pour lui, rapportent certains de ses proches, tout ce qui se fait présentement à la Chambre basse énerve expressément certaines dispositions réglementaires en vigueur. Par conséquent, le fait pour lui de répondre à l'invitation du Bureau d'âge de l'Assemblée nationale, serait ni plus ni moins, une façon de cautionner ces irrégularités, mieux ces atteintes à la loi, conclut le quotidien.

« RDC : démission ou destitution, Mboso contraint Ilunkamba à un choix cornélien », titre pour sa part Zoom-eco.net. Pour le site web, le président du Bureau d’âge de l’Assemblée nationale a usé de sagesse pour obtenir de la plénière un sursis de 24 h en faveur du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Ce dernier est appelé à se présenter devant les élus du peuple ce mercredi 27 janvier 2021, ajoute le portail.

Les députés nationaux membres du Front commun pour le Congo (FCC) ont quitté la salle de plénière le mardi 26 janvier alors que la motion de censure contre le premier ministre et son gouvernement devait être examinée, indique Actualite.cd.

Par leur geste, les députés de la famille politique de Joseph Kabila voulaient s’opposer à ce qu’ils qualifient de violation de la constitution par le bureau d’âge que préside Christophe Mboso, note le site web.

Didi Manara président du groupe parlementaire du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), a déclaré que sa famille politique, le FCC ne vas pas cautionner une telle violation de la constitution, rapporte 7sur7.cd.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner