Ituri : des miliciens de la CODECO occupent trois chefferies dans le territoire de Mahagi

Des miliciens de la CODECO se sont installés depuis dimanche 31 janvier dans trois chefferies du territoire de Mahagi où ils commettent des exactions contre la population. La société civile de la chefferie de Djukot déplore l’enlèvement d’une personne et le pillage de plus de 100 vaches et des chèvres aux villages Jusiga et Lamuka.

Ces miliciens de la CODECO ont de nouveau envahi certaines entités du territoire de Mahagi après leur retrait de la zone depuis plusieurs mois, affirment des sources locales. Ils se sont installés depuis une semaine en chefferie de Walendu Watsi à la limite avec le territoire de Djugu.

Sur place, ils récoltent des vivres dans les champs des autochtones. D’autres occupent depuis dimanche la chefferie de Djukot, toujours en territoire de Mahagi.

Selon la société civile locale, ils ont pillé des vaches, des moutons et des chèvres. Certains habitants quittent le village pour trouver refuge ailleurs. La présence de ces assaillants est également signalée dans la chefferie de Panduru où ils ont pris en otage certains habitants pour construire leurs abris, rapporte la société civile locale.  Ceux qui ne sont pas disponibles pour ces travaux, sont soumis au payement des amendes en nature ou numéraire. Par contre, ceux qui résistent sont soumis à des tortures.

Ces miliciens collectent également de l’argent, l’équivalent de dix milles francs dans chaque parcelle pour leur survie. Un député provincial élu du territoire de Mahagi fustige l’enlèvement d’une femme qui est portée disparue jusque ce lundi. Les acteurs de la société et députés demandent au président de la République de mettre en œuvre le programme de désarmement communautaire de ces miliciens qui ont adhéré au processus de paix.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner