Beni : 32 militaires FARDC libérés par l’auditorat militaire de garnison


L’auditorat militaire de garnison de Beni-Butembo a procédé jeudi 4 février à la libération des 32 militaires FARDC poursuivis pour violation des consignes et dissipation des munitions de guerre. Ces militaires étaient jusque-là en détention préventive à la prison Kangbayi de Beni. Ces infractions ont été jugées comme des faits bénins par l’auditeur militaire de garnison.

Cette libération s’inscrit dans la politique de désengorgement des prisons selon des sources judiciaires. Elle s’est déroulée en présence du Lieutenant Général Yav Philémon, commandant de la 3ème Zone de Défense, en mission d’inspection à Beni, et du Général Major Peter Chirimwami, commandant secteur des Operations Sokola1.

Le Bureau Conjoint des Nations Unies des Droits de l’Homme de la MONUSCO/ Beni a également vérifié les dossiers individuels des bénéficiaires de cette libération en vue de s’assurer qu’ils ne figurent pas parmi les auteurs présumés des violations des droits de l’homme. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner