Kongo-Central : le gouvernement provincial au chevet des victimes de l’accident de circulation de Kasangulu

 Le gouvernement provincial du Kongo-Central par le biais du ministre provincial de l'Intérieur et de la Santé Nestor Mandiangu, est allé dimanche  14 février au chevet des victimes de l'accident enregistré à la hauteur de la Cité de Kasangulu samedi 13 février.

Un bus en provenance de Kwilu-Ngongo, a fini sa course sur la chaussée de la RN1 faisant au passage 17 blessées et 2 morts.

Nestor Mandiangu qui est arrivé jusqu'au lieu du drame estime que l'occupation clandestine des véhicules sur la chaussée et des parkings placés dans des endroits inappropriés seraient à la base de multiples accidents dans la cité de Kasangulu.

 D'après les informations recoupées sur place, les causes de l'accident ayant coûté la vie à deux personnes sont le mauvais dépassement et à l'excès de vitesse. 

 Nestor Mandiangu a décidé d'évacuer vers Kinshasa les personnes ayant connu des traumatismes crâniens et de transférer à Kisantu, les victimes des traumatismes orthopédiques pour une meilleure prise en charge. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner