Une nouvelle attaque de Bakata Katanga à Lubumbashi fait 16 morts

Province du Haut -Katanga : 16 morts dont 12 assaillants, 1 civil et 3 militaires, c’est le bilan officiel provisoire des affrontements entre les fardc et les miliciens Bakata Katanga hier dimanche dans la ville de Lubumbashi.

Selon le comité national de sécurité, c’est vers 4h du matin que le mouvement sécessionniste Bakata-Katanga a simultanément attaqué le Camp Kimbeimbe de la Garde Républicaine et le Camp Kibati du Bataillon Défense de la 22ème Région Militaire à Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga.

Des enquêtes sont en cours pour identifier les potentiels commanditaires de cette incursion dans la ville de Lubumbashi, a expliqué, dans le compte rendu de la réunion du comité national de la sécurité, le Colonel Pierrot Mwana Mputu, porte-parole de la Police nationale.

-Comment analyser cette énième incursion des Bakata Katanga à Lubumbashi ?

Invités :

-Un délégué du gouvernement provincial du Haut-Katanga, (à préciser).

-Me King Mushilanama, Coordonnateur général de l’ONG Humanisme et droits humains (HDH), une ONG basée à Lubumbashi.

-Professeur Gabin Badi Kabuya, Criminologue. Il est Directeur de l’Ecole de criminologie de Lubumbashi dans le Haut-Katanga.

 

/sites/default/files/2021-02/16022021-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner