Attaque de Lubumbashi : une dizaine de personnes tuées

Les FARDC indiquent dans un communiqué rendu public ce dimanche 14 février soir et précisent que l’attaque des dépôts des armes à Lubumbashi a été menée par le mouvement sécessionniste Bakata-Katanga.

D’après le même communiqué, le bilan est d'une dizaine de personnes tuées, dont les rebelles, des militaires loyalistes et un enfant d’un militaire.

Sept armes individuelles et quatre armes collectives ont été saisies, y compris les bombes, les chargeurs, lance-roquettes.

L’Etat-major des FARDC signale que le retissage se poursuit dans la zone.

Vous pouvez écouter le général Sylvain Ekenge dans cet extrait :

/sites/default/files/2021-02/convert_1613323056191.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner