Beni : 12 morts lors d’une double attaque attribuée aux rebelles ADF

Douze personnes ont été tuées lors  d’une double attaque perpétrée dans la nuit de mardi à ce mercredi 24 février par des présumés rebelles ADF dans deux zones différentes, à Kisima dans le secteur de Ruwenzori et dans la commune rurale d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni. 

Selon le président de la société civile locale, Wilson Batholeni, c'est vers 18 heures locales (16h TU) que ces rebelles ont fait incursion dans le village, tuant ainsi 10 civils dont une femme. Un bilan provisoire, selon Wilson Batholeni. Car, note-t-il, la fouille d’autres corps se poursuit encore. 

Il indique aussi qu’une maison de commerce avec son propriétaire à l’intérieur a été incendiée par les assaillants. La deuxième attaque cette fois-ci a eu lieu aux environs de 23 h (21h TU) dans la commune rurale d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni. 

Les assaillants sont arrivés au quartier Pakanza où ils ont réussi à tuer un civil par balle. Dans leur fuite, les assaillants ont été aux prises avec des FARDC. Ces dernières ont réussi à neutraliser un d’entre eux. 

Le porte-parole militaire des opérations Sokola 1, qui confirme cette information, affirme que l’armée a réussi également à récupérer auprès de l’ennemi trois radios Motorola de type civil. Cette double attaque survient deux jours après l’embuscade tendue par les ADF ayant coûté la vie à trois civils toujours dans le secteur de Ruwenzori.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner