Butembo : début du procès de présumés assassins du Dr Muzoko


Le procès sur l’assassinat du docteur Richard Mouzoko s’est ouvert lundi 22 février à Butembo. Ce médecin camerounais avait été tué par balle par des hommes armés, en avril 2019.  

Il était en pleine activité de riposte contre la dixième épidémie d’Ebola aux cliniques universitaires du Graben à Butembo.  

Sur vingt-cinq personnes arrêtées dans cette affaire, seules huit sont présentes au procès, dont trois médecins Congolais.
Tous les accusés absents à ce procès sont en fuite depuis la récente évasion massive des prisonniers de Kangbayi à Beni. Le président de l’ordre des médecins de Butembo, Dr Kalima Nzanzu qui déplore l’état de santé de ses membres, espère attendre le vrai verdict : « Tous les 3 (médecins), du moins ceux qui sont ici à Butembo, ils sont déjà hypertendus et même diabétiques. Or ce sont des gens qui n’étaient pas connus vraiment avoir ces pathologies-là. Donc vous sentez que c’est le stress qui les a mis mal à l’aise. Nos attentes : nous voulons que la justice dise le vrai verdict. S’il y a des coupables, qu’ils soient condamnés. S’il y a des innocents, qu’ils soient libérés. C’est tout ce que nous demandons ».  

De son côté, le vice-président de la coordination provinciale de la société civile du Nord-Kivu, Edgar Mateso exprime quelques inquiétudes autour de ce procès :  

« Le premier souci, c’est que certaines personnes qui étaient arrêtées ont pris fuite. Le deuxième soucis, c’est que nous souhaitions que ce procès soit fortement médiatisé. Beaucoup d’habitants de notre région ne sont même pas informés, il y en a même qui ne savent pas à quel lieu le procès se tient. Il y a lieu, par exemple, de faire passer ce procès en direct à la radio, mais au même moment nous voudrions que ce procès soit vite accéléré ». 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner