Ituri : 19 personnes tuées dans les affrontements entre FARDC et miliciens de la FPIC dans le territoire d’Irumu

Dix-neuf personnes ont été tuées dans les combats qui ont opposé le week-end les FARDC aux miliciens de la Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) annonce l’armée ce lundi 1er mars. Ces affrontements se sont déroulés dans quatre localités de la chefferie de Babelebe dans le territoire d’Irumu. Il s’agit des villages Kunda, Mwanga, Babunya et Magalabo, précise le porte-parole des FARDC en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo.

Des tirs nourris d’armes ont été entendus presque toute la journée de samedi et dimanchedans la périphérie des zones de combats dans la chefferie Babelebe à une vingtaine de km de la ville de Bunia. Le bilan de ces affrontements  est de trois militaires FARDC morts et 16 miliciens neutralisés ainsi que deux armes PKM et AK47 récupérées, rapporte le porte-parole de l’armée.

 Le lieutenant Jules Ngongo confirme la conquête de deux bastions des miliciens.

Dans leur fuite, ces miliciens ont réussi à mettre le feu sur une vingtaine de maisons et emporté plusieurs biens dont des bêtes abandonnées par la population. La société civile de Shari ajoute que deux miliciens de la FPIC ont été également lynchés dimanche par une foule en colère dans le groupement Bavandi sur le Pont shari à sept kilomètres de la ville de Bunia.

Il n’y a pas eu de perte en vies humaines du côté des civils.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner