Beni : compromis entre MONUSCO et mairie pour relocaliser les vendeuses devant le palais de la justice


Les responsables du palais de justice, les marchandes voisines de ce palais, la mairie et une délégation de la MONUSCO, à Beni, ont trouvé un compromis pour le démarrage des travaux de construction de la clôture de ce palais par la mission onusienne.
Après un bon moment de discussion entre toutes les parties qui a conduit à une piste de solution, mardi 2 mars, le maire ad intérim de la ville de Beni, Modeste Bakwanamaha, s’est dit satisfait : 

 « Vous savez, les travaux ont été retardés un peu puisqu’il fallait résoudre la question qui opposait les mamans au parquet, et la question est en train d’être résolue. Et d’ici là, les mamans vont être installées sur un autre site où elles vont opérer sans plus d’inquiétude. Donc, les agitations qui ont eu lieu la fois passée n’avaient pas leur raison d’être ».  

La mairie ainsi que la délégation de la MONUSCO composée de la section d’appui à la justice, dirigée par le chef du bureau adjoint, Abdourahamane Ganda, qui ont pris part à la rencontre des parties en discorde, ont eu le temps de comprendre la source de mésentente impliquant les femmes marchandes qui pratiquent leurs activités de petit commerce autour du palais de justice où le projet de la construction d’un mur par la MONUSCO a commencé depuis plus de deux semaines.  

Une clôture qui, selon les responsables du palais de justice, renforcera la sécurité pour cette institution judiciaire.  

En novembre 2020, plusieurs détenus s’étaient évadés des cellules de détention de ce palais. Ces femmes marchandes, ne sachant pas où aller, se sont soulevées contre ce projet, qui s’est arrêté.  

En attendant leur relocalisation, les femmes marchandes n’ont pas manqué de remercier l’autorité urbaine pour l’octroi d’un espace où elles exerceront leurs activités sans inquiétude.   

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner