Nord-Kivu : l’assemblée provinciale condamne les actes récurrents de criminalité et de violences

L'assemblée provinciale du Nord-Kivu exprime son inquiétude par rapport au regain de l'insécurité et condamne particulièrement les actes de criminalité et de violences devenus très courants dans plusieurs coins de la province. Au cours d’une réunion, mercredi 3 mars à Goma, les membres du bureau de cet organe délibérant ont particulièrement dénoncé les attaques ayant couté successivement la vie à l'auditeur militaire de Rutshuru et à l’ambassadeur de l’Italie sur l’axe routier Goma-Rutshuru. 

« L’assemblée provinciale déplore la barbarie observée partout dans les territoires qui composent la province du Nord-Kivu qui ont occasionné plusieurs pertes en vies humaines. Récemment nous avons assisté à la mort d’un ambassadeur. Cette nuit nous apprenons aussi la mort d’un auditeur. Nous avions déploré également l’attitude de certains chefs militaires qui commencent à se méconduire. C’est le cas de la défection qu’on a enregistré ici récemment dans le régiment qui est basé Kitshanga », explique le député Romain Kahurwa Bazungu, rapporteur adjoint de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu. 

Les membres du bureau de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu demandent au gouvernement congolais d’accroitre les efforts de sécurité dans cette province : 

« Nous demandons seulement l’effort doublé du gouvernement pour que la population vive dans la quiétude et que les paisibles citoyens puissent vaquer paisiblement à leurs activités comme ça se doit dans un Pays de droits ». 

Le rapporteur adjoint précise que la réunion de mercredi portait sur la réflexion au sujet des modalités pratiques de la rentrée parlementaire prévue le 29 mars courant. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner