Masisi : délocalisation de 375 ménages de déplacés de Bushani vers un autre site d’hébergement

Environ 375 ménages des déplacés vont bénéficier d’un autre site d’hébergement. Ces derniers ont été chassés d’un camp de Bushani, qui a été démantelé il y a deux semaines par les jeunes en colère du village Kahuto. Cette décision a été à l’issue d’une rencontre qui a réuni,  mardi 2 mars à Masisi centre, l’autorité territoriale, quelques organisations humanitaires, les autorités locales ainsi que la société civile.  

Au cours de cette rencontre, l’on a demandé au chef du village Kahuto de travailler en synergie avec le chef de secteur de Osso Banyungu, la société civile ainsi que le comité de déplacés afin d’identifier les déplacés qui jadis vivaient dans le camp de Bushani situé aux alentours de Nyabiondo.  

Cette synergie pourrait permettre de venir en aide ces déplacés qui vivent aujourd’hui dans des familles d’accueil à Nyabiondo et qui traversent des moments difficiles.   

C’est depuis le 18 février dernier que les jeunes du village Kahutu, en colère, ont démantelé le camp de Bushani après l’incursion des hommes armés dans leur village le 11 février dernier. Ces hommes armés ont pillé trois habitations où ils ont emporté de l’argent, des téléphones, panneaux solaires et batteries. Le lendemain, les jeunes les ont poursuivis dans la forêt où ils auraient attrapé deux présumés bandits. Un a été tué tandis que l’autre a été remis à la police, indique une source locale. La même source ajoute que les jeunes du village pensent que certains bandits armés se cacheraient dans ce camp pour s’attaquer aux autochtones.  

Ces déplacés sont venus, pour la plupart, de Kachovu, Luhinzi, Lwibo, Bikuntché et Katiri dans les groupements Bitiri et Bapfuna dans le secteur OssoBanyungu où ils ont fui les affrontements à répétition qui opposent les groupes armés entre eux ou aux FARDC.   

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner