Le Potentiel : « Présumé détournement des fonds à l’EPST : L’heure de vérité a sonné »

Revue de presse du vendredi 5 mars 2021

L’Inspection générale des finances (IGF), avec Jules Alingete à la tête, s’emploie à cet effet, à l’instar des autres services spécialisés en matière de surveillance de la chaîne des dépenses publiques. Le procès qui s’ouvre, ce vendredi 5 mars, à la Prison centrale de Makala est une illustration, rapporte Le Potentiel.

Il fait suite au rapport de l’IGF du 18 novembre 2020 pointant du doigt au moins 17 personnes qui seraient impliquées dans les détournements des fonds alloués à l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST).

Plusieurs hauts responsables de l’ESPT sont incarcérés à Makala depuis le 29 janvier 2021, ajoute le quotidien.

L’audience sera retransmise en direct sur la chaîne nationale dès 09h00, note pour sa part Politico.cd. Willy Bakonga, autorité de tutelle, sera également à la barre comme renseignant à côtés de l’Inspecteur général de l’EPST Michel Djamba et le Directeur Général du service de contrôle et paie des enseignants, Dhelon Kampayi, ajoute le site web.

C’est depuis le 29 janvier 2021 que l’Inspecteur général à l’EPST Michel Diamba Kaombo est incarcéré à la prison centrale de Makala pour « une affaire de détournement de fonds et sabotage de la gratuité de l’enseignement primaire », rappelle le portail.

Dans son rapport, explique Mediacongo.net, l’Inspection générale des finances (IGF) a découvert l’existence de faux arrêtés antidatés de recrutement des agents et de création des écoles. Il y a également l’explosion du personnel non enseignant au détriment des enseignants qui devraient être les principaux bénéficiaires de la gratuité de l’enseignement, ajoute le site web.

 L’IGF note également le détournement supposé de près de 62 milliards de FC et c’est sans compter l’utilisation de fausses factures pour détourner les fonds, détaille le portail.

Le Service de contrôle de la paie des enseignants (SECOPE) va dépêcher plusieurs missions sur l’ensemble de la République démocratique du Congo pour faire la lumière sur les écoles et les enseignants fictifs, note 7su7.cd. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner