Sud-Kivu : le gouvernement provincial suspend toutes les activités d’exploitation minière à Luhihi


Dans un arrêté rendu public jeudi 4 mars à Bukavu, le gouvernement provincial du Sud-Kivu a suspendu toutes les activités d’exploitation minière dans le site de Luhihi, dans territoire de Kabare, jusqu’à nouvel ordre.
L’autorité provinciale motive sa décision par le désordre constaté dans ce site d’exploitation de l’or dont la traçabilité n’est pas assurée. 

Des incidents sont perpétrés par certains éléments en uniforme et « autres inciviques ». De ce fait, les services étatiques affectés dans ces sites miniers ne savent plus remplir correctement leur mission. 

Pour sa part, la société civile thématique mines dit prendre acte, exige que cette décision soit effectivement exécutée. 

« Nous avons pris acte de l’arrêté du gouverneur, mais c’est le suivi de l’application de cette mesure-là qui compte plus pour nous. C’est-à-dire, assainir le site en mettant tous les militaires de côté. On a demandé aussi l’identification de tous les creuseurs avant la réouverture, afin d’assainir ce site que nous voudrions pilote et modèle pour la traçabilité de l’or, par ce qu’il est impossible, que dans trois jours, un site puisse produire autant de Kilos d’Or mais que le trésor public n’a rien gagné », a indiqué Patrice Lwabaguma, président de cette structure. 

Le site minier de Luhihi venait d’être découvert en moins de six moins dans le territoire de Kabare. Les exploitants ne sont pas identifiés. Des quantités de l’or qui en sortent ne sont pas tracées. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner