RDC : le parti Nouvel Elan propose d’amorcer les réformes institutionnelles pour éviter « le glissement » en 2023

Le Parti politique Nouvel Elan réitère son appel à la société civile et à toutes les autres composantes politiques à amorcer les réformes institutionnelles dès ce mois de mars 2021, afin d’éviter le glissement en 2023. Le secrétaire général de cette formation politique, Blanchard Mongomba, l’a proposé samedi 6 mars, lors d’une matinée politique organisée à Kinshasa.

« Pour éviter le glissement en 2023, il faut nécessairement amorcer le processus de réforme dès maintenant, en début mars 2021, pour éviter des prétextes comme nous l’entendons de la part de nos amis de l’UDPS, le parti présidentiel, parler du recensement », a indiqué Blanchard Mongomba.

Pour le parti d’Adolphe Muzito, membre de la plateforme LAMUKA, la question du recensement de la population devrait être circonscrite dans le cadre des réformes institutionnelles.

« Ce n’est pas au sein d’un parti politique que ça doit se décider. Il faut que tous les acteurs politiques, toutes les parties prenantes, et les partis politiques donnent leurs lectures, leurs positions, pour éviter des contestations, lorsque l’option sera levée. Nous sommes contents d’avoir été suivi par la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), les mouvements citoyens pour avoir les élections dans le délai convenu », a poursuivi Blanchard Mongomba.

Dans leur message de lundi 1er mars dernier, les évêques de la CENCO se sont félicités de la fin de la coalition et de la mise en place de nouveaux animateurs des institutions de la République. Ils ont souhaité que le tout prochain gouvernement soit efficace, afin de prendre en compte les cris de la population, qui croupit dans la misère.

Ils ont aussi attiré l’attention de Félix Tshisekedi sur la nécessité de tout mettre en œuvre, dès maintenant, pour que les élections soient organisées effectivement en 2023.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner