Nord-Kivu : 6 jeunes présumés kidnappeurs d’un enfant lynchés par la population à Kitshanga


Six personnes ont été lynchées par la population dans une vindicte populaire dimanche 7 mars à Kitshanga, dans territoire de Masisi (Nord-Kivu).
Les corps complètement calcinés de ces jeunes victimes, âgés de 20 à 30 ans, gisaient encore au sol, jusque ce lundi 8 mars dans la matinée, au centre de Kitshanga, là où ils ont été lapidés et brûlés vifs par la population, indique la société civile locale. 

Selon cette source, accusés d’être présumés auteurs du kidnapping, le 24 février dernier, d’une fillette de 3 ans, jusque-là introuvable, les 6 jeunes ont été arrêtés, samedi 6 mars, par la police, qui les a gardés dans un cachot du sous-commissariat au quartier Karachumu, au sud de Kitshanga. 
La police tentait de les transférer au cachot du commissariat au nord de la cité quand les habitants se sont interposés.  

Malgré les efforts déployés par la police pour protéger les détenus, la population a fini par les arracher pour les lapider, avant d’aller incendier leurs maisons familiales.  

Par ailleurs, deux autres présumés kidnappeurs, qui seraient du même groupe dont une femme, sont, eux, gardés dans une base de l’armée à Kitshanga.
Tout en condamnant ce cas de justice populaire, Tobilwakyo Kahungu, président de la société civile des Bashali, déplore la recrudescence des cas de kidnapping depuis quelques mois dans cette partie de Masisi.  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner