Ituri : 9 morts dans des affrontements à Irumu

Neuf personnes ont été tuées lundi 7 mars au village de Kunda en chefferie de Babelebe dans le territoire d’Irumu (Ituri). Parmi les victimes, il y a six miliciens du Front patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC), qui sont mortes pendant les affrontements avec les FARDC. Trois autres civils ont été tués par le groupe d’autre défense zaïre, affirme le président de la jeunesse de la communauté Bira. Il déplore également des dégâts matériels, notamment l’incendie de plusieurs maisons dans cette localité.   

En début d’après-midi du 8 mars, les FARDC ont lancé des opérations dans cette zone située à plus ou moins 20 kilomètres au nord-ouest de la ville de Bunia. Selon le porte-parole de l’armée en Ituri, lieutenant Jules Ngongo, les FARDC ont repoussé ces miliciens jusque dans leur bastion.

Selon lui, huit localités qui servaient de base arrière à ce groupe armé ont été récupérées par les forces loyalistes. Le bilan provisoire des combats entre les deux parties est de six miliciens tués, deux autres capturés et un militaire qui a été blessé par balles, a-t-il précisé.

De son côté, le président de la jeunesse Bira indique que trois personnes ont été tuées par le groupe d’autodéfense Zaïre. Ces jeunes ont également incendié une dizaine de maisons aux villages Njamuguta, Beyabo, Tuma et Nganga.

Cette situation a occasionné un déplacement massif de la population vers les villages Ngongo, Nyangaray et Lipri dans le territoire de Djugu.

Cette attaque intervient quelques jours après celle de Mwanga et Kabarole, où l’armée avait délogé une autre frange de la milice Front patriotique et intégrationniste du Congo.   

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner