Le Potentiel : « Rentrée parlementaire de la majorité USN, Tshisekedi va signer ses premières réformes »

Revue de presse du lundi 15 mars 2021.

La rentrée parlementaire, l’attente du gouvernement Sama Lukonde, et le dossier Kalev Mutondo sont les sujets qui intéressent les journaux et sites Internet de la République démocratique du Congo.

Les nouveaux rapports de force à l’Assemblée nationale et au Sénat renforcent l’influence du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi. Après le début d’une législature ponctuée des couacs dans la collaboration interinstitutionnelle, notamment entre le président de la République et les présidents de deux Chambres du Parlement fidèles à l’ancien président Joseph Kabila, Félix Tshisekedi dispose désormais d’une cartouche essentielle (son Union sacrée de la nation) pour enclencher des réformes démocratiques attendues depuis de longues dates, notamment dans le cadre électoral, sécuritaire et de la bonne gouvernance, écrit Le Potentiel.

La session ordinaire de mars 2020 qui s’ouvre dans les deux Chambres du Parlement avec bien entendu la nouvelle majorité USN, était très attendue pour apporter une lueur d’espoir après un contexte politique morose. De nombreux Congolais considèrent l’influence grandissante du chef de l’État comme un signe d’espoir pour le processus de démocratisation du pays, ajoute le tabloïd.

Concernant les réformes électorales, l’Assemblée nationale se dit prête à entamer certaines dispositions, ajoute l’Agence congolaise de presse (ACP), qui cite le président sortant de la Commission électorale nationales indépendante (CENI), Corneille Nangaa, à l’issue d’une audience que le président de la chambre basse du Parlement, Simon Mboso N’Kodia, lui a accordée dans son cabinet de travail au Palais du peuple.

Cas-info.ca présente le programme de la session d’ouverture à l’Assemblée nationale et au Sénats : d’abord les députés se réuniront à partir de 10 heures dans la salle de congrès pour cette circonstance. Ensuite, les sénateurs prendront le relais juste après pour procéder au même exercice. Durant cette session, les élus vont investir le gouvernement Sama Lukonde Kyenge.

En parlant du gouvernement Sama Lukonde, 7sur7.cd fait remarquer que c’est la liste de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) retarde la sortie du gouvernement.

Le site Internet précise que le parti présidentiel aura 8 postes ministériels au prochain gouvernement. Cependant, Augustin Kabuya affirme avec regret que plus de 72 personnes, y compris les membres de l'actuel gouvernement (du premier ministre sortant Sylvestre Ilunga) veulent aussi être reconduits au prochain gouvernement.

Dossier Kalev

Déplorant l’acharnement contre l’Administrateur général honoraire de l’Agence nationale de renseignements (ANR), la famille Kalev interpelle le Chef de l’Etat, renseigne Forum des As.

L’avis de recherche lancé contre notre père, l’est en violation manifeste et flagrante de tous les principes, règles et pratiques d’un véritable État de droit", écrit Liliane Tembo Kalev, demandant au Président Tshisekedi de « veiller au bon fonctionnement de la Justice. »

Cette version des faits sème le doute dans les esprits des observateurs qui suivent de près le dossier judiciaire de Kalev et pensent plutôt à une fuite en avant, estime Congoprofond.net

Ainsi qu’on le sait, l’ancien patron de l’ANR se trouve sous le coup de deux mandats de comparution, émis par le Parquet Général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe, mais auxquels il a jusque-là refusé de répondre.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner