Ituri : les rebelles des ADF libèrent 12 otages à Mutweyi

Douze personnes, parmi une vingtaine d’otages kidnappés samedi dernier par des rebelles ADF au village de Mutweyi en chefferie de Walese Vonkutu, ont été relâchées dimanche 14 mars par leurs ravisseurs. D’autres victimes qui ont été acheminées en brousse sont toujours gardées par ces rebelles. Des activistes de défense des droits humains dans la région demandent aux autorités militaires de renforcer leurs positions dans plusieurs villages sur l’axe Ndalia-Luna, qui sont la cible d’attaques de ces rebelles.  

Ces personnes relâchées, essentiellement des femmes, sont arrivées dans la mi-journée de dimanche à Mutweyi et d’autres à Ndalia, un village voisin. Plusieurs sources locales affirment qu’à leur arrivée, ces ex-otages manifestaient une grande fatigue, due à la faim et à la longue distance parcourue à pied. 

Selon des activistes locaux de défense des droits humains, ces rebelles leur ont demandé de se convertir à l'Islam, avant de procéder à leur libération. Ils ont promis de revenir dans leurs villages dans les jours à venir.  

Ces activistes alertent les autorités militaires pour écarter les menaces de ces rebelles, qui doivent être prises au sérieux.  

Le lundi dernier, l’armée a assuré que les forces loyalistes étaient visibles dans de grandes agglomérations pour pallier toute éventualité et anticiper les actions de l’ennemi. Elle demande à la population de bannir la peur pour ne pas céder aux rumeurs.  

Pour le moment, environ dix autres personnes sont toujours retenues par ces présumés rebelles des ADF dans la forêt au groupement Bandavilemba dans le territoire d’Irumu. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner