Nord-Kivu : calme apparent à Nyabiondo après de violents combats entre armée et miliciens

Un calme apparent s’observe depuis lundi 15 mars dans la cité de Nyabiondo, à plus de 100 km à l’Ouest de Goma, dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu. Ce calme se constate, après de violents affrontements qui ont opposé jusqu’à la veille, l’armée congolaise aux combattants de l’APCLS de Janvier Kalahiri.

Des sources locales affirment que les affrontements qui ont éclaté depuis le début de la semaine dernière se sont poursuivis jusqu’hier dimanche dans la cité.

Ces combats ont entrainé un mouvement massif de déplacement de la population, précisent ces sources.

Selon elles, ces déplacés sont concentrés dans les écoles, autour du centre de santé de référence de Nyabiondo et à la base de l’ONG-Médecin sans Frontières au centre de Nyabiondo, alors que d’autres habitants se seraient dirigés vers Kaanja et Kashebere en territoire de Walikale.

Pour l’instant, aucun bilan de ces combats n’est disponible, mais Nyabiondo ressemble à une cité fantôme.

Toutes les activités socio-économiques sont paralysées : écoles, marchés, magasins et boutiques sont fermés.

Jusqu’à ce lundi matin, des tirs nourris à l’arme lourdes, étaient toujours entendus autour de la cité. Ce qui suppose fait dire aux sources locales que les forces loyalistes étaient toujours à la poursuite de l’ennemi, qui aurait pris la direction de Lwibo.

Les combattants de l’APCLS, sont actuellement affaiblis à la suite de l’offensive lancée par les Forces armées de la RDC (FARDC) depuis le début de ce mois.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner