Nord-Kivu : un enfant tué lors des combats entre l’armée et la milice APCLS à Nyabiondo

Un enfant de quatre ans a été tué par balle et sa grande sœur, qui le portait au dos, blessée grièvement à Nyabiondo dans le territoire de Masisi (Nord-Kivu). Ces enfants sont tombés en plein milieu des tirs croisés lors d’un accrochage, jeudi dans la soirée entre les éléments des FARDC et les combattants de APCLS, ont rapporté vendredi 15 janvier des sources locales.

Cet accrochage s’est produit dans le quartier Birere à Nyabiondo vers 18 heures 30 locales. Pour certaines sources locales, les combattants de l’APCLS ont attaqué les éléments des FARDC à un point de contrôle que ces derniers avaient érigé à Lukoko qui se situe à l’entrée de Nyabiondo sur l’axe Luibo - Lukweti - Kilambo. 

Des tirs qui ont duré presque une heure, selon les mêmes sources. Deux personnes ont été victimes collatérales des tirs, dont un enfant de quatre ans atteint d’une balle à la tête et qui est mort sur le champ. Sa grande sœur, qui le portait au dos, a été grièvement blessée par balle, selon ces sources.

Elle a été vite acheminée dans une structure sanitaire de la place. Cette situation a encore plongé les habitants de Nyabiondo dans la peur, surtout ceux du quartier Birere.

Contacté par Radio Okapi, le chef du secteur Osso Banyungu a confirmé l’information. Il a par ailleurs demandé aux autorités militaires de prendre d’autres stratégies militaires pouvant ramener la paix durable dans son entité et, au gouvernement congolais, de mettre en œuvre le programme DDR/Communautaire ; comme annoncé par le chef de l’Etat lors de son dernier passage à Goma.

Depuis six jours, des combats sont signalés dans plusieurs localités du groupement Bapfuna dans le secteur Osso Banyunmgu. Cette situation occasionne le déplacement massif des habitants et des morts surtout des civils dans la zone.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner