Nord-Kivu : l’armée remet à la MONUSCO sept enfants capturés lors des affrontements avec des miliciens à Beni

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont remis, lundi 15 mars, sept enfants mineurs associés aux groupes armés et capturés il y a quatre jours, lors des affrontements avec un groupe Mai-Mai à Ndjiapanda, entre les territoires de Beni et Lubero (Nord-Kivu). La cérémonie a eu lieu au bureau de renseignement du secteur Opérationnel Sokola 1 Grand Nord où ces enfants étaient gardés.

Ces enfants dont l’âge varie entre douze et quinze ans disent avoir été recrutés il y a une dizaine de jours dans la ville de Beni pour combattre dans les rangs d’un groupe Mai Mai à Lume, dans le secteur de Ruwenzori.

Après avoir été capturés par les FARDC, ils ont été remis à la MONUSCO avant d’être transférés à l’ONG « Actions Concrètes pour la Protection de l’Enfance », ACOPE, partenaire du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), pour une période transitoire.

« Ces enfants ont été capturés du côté de Djiapanda et aujourd’hui les FARDC ont décidé de les remettre entre les mains de la MONUSCO et, à notre tour, nous sommes en train de les transférer auprès de notre partenaire local, partenaire de l’UNICEF, pour le processus de réunification familiale et réinsertion socioéconomique », a indiqué Bernard Okanda de la section protection de l’Enfant de la MONUSCO à Beni.

Selon des sources sécuritaires, ces derniers jours, la majorité d’enfants associés aux groupes armés et capturés par les FARDC sont du groupe Maï-Maï Kyandenga, actif dans la région de Mangina, en territoire de Beni.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner