RDC : l'UNICEF et le PAM lancent le projet d’assistance aux populations urbaines touchées par la Covid-19


Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) et le Programme Alimentaire Mondial (PAM) apportent une assistance alimentaire sous forme de transferts monétaires aux personnes vulnérables touchées par l'impact socio-économique de la Covid-19 à Kinshasa, indique un communiqué signé par les deux agences ce jeudi 18 mars. 

« Ce projet pilote financé par le Bureau d’assistance humanitaire de l’USAID (BHA) et le Bureau britannique des affaires étrangères, du Commonwealth et du développement (FCDO) cible 123 000 personnes de la commune de la N’Sele à Kinshasa qui dépendent du travail journalier ou du commerce informel et vise à compenser la perte de revenus occasionnée par la pandémie de Covid-19 », explique le communiqué.   

Selon le même document, les cellules d’animation communautaire (CAC) ont contribué à sensibiliser et mobiliser les communautés autour de la Covid-19 et des différentes étapes de mise en œuvre du projet, à savoir la sensibilisation sur l’enregistrement biométrique des ménages, la distribution des cartes sim et l’obtention d’espèces.  

« La ville de Kinshasa a non seulement subi le plus gros de l'impact sanitaire de Covid-19, mais elle a également été la plus durement touchée par les retombées économiques de la pandémie, avec la perturbation des chaînes d'approvisionnement et les restrictions de mouvement, faisant grimper les prix des denrées alimentaires et ayant un impact négatif sur l'économie informelle dont dépend la grande majorité des résidents », a déclaré le représentant de pays du PAM, Peter Musoko. 

Le lancement officiel du projet fait suite à plusieurs mois de préparatifs visant à s’assurer que les transferts monétaires effectués parviennent aux résidents qui en ont le plus besoin. 

« Pour l’UNICEF, ce projet est une opportunité pour appuyer le gouvernement de la RDC dans le cadre du développement d’un système national de protection sociale sensible aux chocs et de son registre social des ménages pauvres et vulnérables », a déclaré Edouard Beigbeder, représentant de l’UNICEF en RDC. 

La commune de la N’sele, qui comprend des communautés urbaines, périurbaines et riveraines, se situe à la périphérie ouest de Kinshasa et fait partie des zones de santé de la capitale qui ont les scores les plus faibles en termes de sécurité alimentaire et d’accès aux services sociaux de base. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner