Tanganyika : marche des creuseurs pour la révision du prix du coltan à l’achat à Kisengo


Au moins 100 creuseurs du coltan sont descendus jeudi 18 mars dans les rues de Kisengo dans la province du Tanganyika pour réclamer la révision du prix du coltan à l’achat.  

La marche des creuseurs est partie du bureau de la Police jusqu’au siège de la Coopérative CEDEMSE.

Selon ces marcheurs, 1 kg du coltan est acheté sur place entre 50 et 55 000 FC (25 et 27.5 USD) et est revendu au marché de Kalemie à plus de 100 000 FC (50 USD) le kg. Les creuseurs disent vendre les produits à vil prix.

« CEDEMSE achète le coltan à 55 000 FC (27.5 USD) le kg, mais la maison de rachat revend à Kalemie à 120 000 FC (60 USD). Pourquoi cette marge de bénéfice ? Nous en sommes surpris. Nous produisons du coltan avec nos propres moyens : les bêches, l’eau, la nourriture, les barres de mines, le carburant même les motopompes pour l’extraction de l’eau. Pourquoi vendre le coltan à moins cher alors que la coopérative ne prend rien en charge de nos dépenses ? Nous sommes en colère. Au début, il y avait des partenaires qui savaient supporter nos charges. Et depuis 5 ans, c’est un KO. Nous travaillons seuls dans une souffrance », s'est lamenté un creuseur.

L’exploitation du coltan à Kisengo remonte à l’année 2007 avec l’installation de l’entreprise Mining mineral ressource (MMR). Après le départ de MMR, c’est la Coopérative CEDEMSE qui rachète les minerais du coltan sur place. Une activité qui dure depuis déjà environ 5 ans.

Kisengo est un village d’extraction artisanale de coltan situé à 75 Km du centre de Nyunzu, dans la province du Tanganyika. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner