RDC : activités paralysées à Beni par des manifestations des jeunes

Les activités ont été paralysée en début d’après-midi du vendredi 26 mars dans la ville de Beni (Nord-Kivu) à la suite des mouvements sporadiques de manifestations des jeunes signalés dans la ville. Celles interviennent après que la société civile locale a décidé d’observer trois jours de deuil, en mémoire des six personnes tuées dans la localité de Kilya, par des présumés rebelles ougandais des ADF..  

Les premières barricades ont été observées d’abord sur l’axe routier Beni-Mangina aux environs de 7 heures du matin. Celles-ci ont été érigées par des jeunes de Kanzuli, qui tentaient de faire respecter la décision de l’Association des chauffeurs du Congo (ACCO) et celle de la société civile invitant la population à observer trois jours de deuil.

Plus tard dans la mi-journée, les jeunes des mouvements citoyens, de manière sporadique, bandeaux blancs sur les têtes, sont descendus sur le boulevard Nyamwisi puis sur la rue Mbustsi dans le quartier commercial de Matonge. Sur place, ils ont exigé des commerçants de fermer leurs boutiques et magasins.

Vers le nouveau parking des taxis voitures d’Oicha, les jeunes bloquaient aussi tous les engins roulants qui sortaient ou entraient dans la ville ; en exigeant de payer une certaine somme comme contribution aux funérailles des personnes tuées, mercredi dernier lors de l’attaque de Kilya.

Du coup, toutes les activités ont été paralysées en début d’après-midi. Ces jeunes de la Lucha et de la Véranda Mutshanga disent réclamer le retour de la paix dans la région de Beni.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner