RDC : 123 civils tués au Nord-Kivu et en Ituri en 3 semaines, selon CEPADHO


Au moins cent vingt-trois (123) civils tués dans différentes attaques des rebelles ougandais des ADF dans les territoires de Beni au Nord-Kivu et Irumu en Ituri, en l’espace de trois semaines. Ce chiffre provient du Centre d’Etudes pour la Promotion de la Paix et des Droits de l’homme (CEPADHO) dans un communiqué rendu public mercredi 24 mars à Beni. 

« Lorsque nous procédons par un décompte, au bout d’une semaine nous enregistrons 46 civils massacrés par Daech-RDC connu dans la zone au nom de ADF/MTN. Et ce qui porte au moins à 123 civils ceux qui ont été massacrés dans l’espace de trois semaines », a indiqué Me Omar Kavota, vice-président du conseil d’administration du CEPADHO.  

« Nous disons que c’est de trop », se fâche-t-il. 

A la suite de cette situation, il encourage les Forces armées de la RDC aux actions d’anticipation des attaques de ces terroristes dans les villages et sur les axes routiers. 

Omar Kavota dit craindre la furie de ces terroristes, après l’adoption des sanctions par les Etats-Unis contre leur leader Moussa Seka Baluku. 

« Nous voudrions que les FARDC et les Casques bleus de la MONUSCO agissent en amont pour rassurer la population, parce que les embuscades, les massacres, les attaques dans les villages tout comme dans les agglomérations et aussi sur les axes routiers se sont multipliés et elles se montrent plus meurtrières qu’ils ne l’étaient par le passé », fait-il remarquer. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner