L’Avenir : « Retard dans la publication du Gouvernement, Kabuya dénonce l’absence de femmes »

Revue de presse du lundi 29 mars 2021.

Augustin Kabuya, le Secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) explique que la sortie du gouvernement traîne encore, parce que des chefs des regroupements politiques qui n’ont pas proposé des femmes pour faire partie de la prochaine équipe gouvernementale, rapporte le quotidien L’Avenir.

« Nous, les hommes politiques, nous devons être sérieux et dire la vérité à la population. Quand il y a des problèmes dans ce pays, ce sont nos mamans qui sont violées et maltraitées. Comment expliquer aujourd'hui, on forme le gouvernement et les responsables politiques ne veulent pas proposer les femmes, seulement les hommes », rechérit 7sur7.cd, qui cite le secrétaire général de l’UDPS.

Félix Tshisekedi avait promis aux femmes Congolaises de leur accordé un quota de 30% dans l’équipe gouvernementale, ajoute Cas-info.ca

« Qu’on arrête d’accuser faussement Jean Marc Kabund qu’il serait en train de bloquer la sortie du gouvernement, c’est faux et archi faux », poursuit le média en ligne.

Selon des sources bien informées, chaque groupement politique aurait reçu notification du nombre de maroquins qui lui sont réservés : l'UDPS (8), Ensemble (5 plus un vice ministère), l'AFDC-A (5), le MLC (3). Le chef de l'Etat serait, rapporte-on, inflexible sur deux exigences : la réduction de la taille de l'Exécutif et la parité homme-femme, écrit Forum des As, qui s’intéresse aussi sur cette question.

Le hic, certains "papas", chefs des partis politiques, rechigneraient à se délester de leurs privilèges pour faire de la place aux "mamans". C'est ici que ça bloque, dénonce Augustin Kabuya.

Toujours en politique, le Président de la RDC, Félix-Antoine Tshisekedi est officiellement invité à participer au sommet virtuel sur le climat organisé par le Président des États-Unis d’Amérique, Joe Biden, annonce l’Agence congolaise de presse (ACP).

L’invitation lui a été remise samedi à Kinshasa, lors d’une audience qu’il a accordée à l’ambassadeur américain en RDC, Mike Hammer, à la Cité de l’Union Africaine.

En environnement toujours, Congoprofond.net indique que Les rues de la ville de Kinshasa seront bientôt débarrassées des bouteilles en plastique à la base, entre autres, de l’obstruction de nos rivières.

C’est le fruit du partenariat conclu entre l’hôtel de Ville de Kinshasa et la société “OK Plast” dans le cadre du projet “Kintoko”. Lequel est initié pour accompagner les efforts de l’autorité urbaine dans son programme “Kinshasa bopeto”, dans son volet consacré au ramassage et recyclage des bouteilles en plastique.

Dans un autre registre, Actualité.cd fait remarquer que les acteurs du numérique protestent contre l'arrêté interministériel (PT-NTIC et finances) portant fixation des taux des droits, taxes et redevances que doit percevoir le ministère des Postes, télécommunications et nouvelles technologies de l’information et la communication (PT-NTIC) dans ce secteur.

Selon ledit arrêté, les applications mobiles devront payer 1500 USD et les services de contenus en ligne 500 USD, de façon annuelle.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner