7sur7.cd : « RDC : Mboso demande aux députés du Grand Kivu de quitter les groupes armés »


Revue de presse du mardi 30 mars 2021 

Lors de l'ouverture de la séance plénière de ce lundi 29 mars 2021 à l'assemblée nationale, quelques députés de l'espace Grand Kivu ont manifesté pour exiger la paix dans l'Est de la République démocratique du Congo, renseigne 7sur7.cd 

En réaction, ce dernier a invité les élus du peuple du Grand Kivu à quitter les groupes armés. « Je vais parler de ça. Je vais vous demander de quitter les groupes armés. Vous les collègues du Grand Kivu, quittez les groupes armés, je vais le dire », a dit le président de l’Assemblée nationale aux députés. 

Le journal L’Avenir renchérit en ces termes : l’Assemblée nationale s’emploie à demander au gouvernement d’accélérer le programme de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion « DDR » et d’aider les compatriotes qui vont quitter les groupes armés ou arrêter leur complicité avec eux, afin qu’ils aient une occupation digne pour nourrir leurs familles et participer au progrès et au développement du pays. 

Une déclaration qui a touché les députés qui se sentent mal à l’aise. Ce qui a poussé le bureau de l’Assemblée nationale a publié un communiqué lundi 29 mars. Actu30.cd qui exploite ce document recadre : « l’Assemblée nationale note la mauvaise interprétation du discours du président de l’Assemblée nationale sur l’insécurité à l’Est. » 

« Ainsi, les interprétations données à son discours dans les réseaux sociaux sortent largement du contexte des échanges avec les députés nationaux du grand Kivu qui l’ont approché, au perchoir, à la plénière de ce lundi 29 mars 2021 », rapporte ce communiqué. 

Dans l’autre chambre du Parlement, au Sénat, l’Agence congolaise de presse (ACP) informe l’adoption au Sénat du calendrier des travaux de la session ordinaire de mars 2021. 

La répartition des matières dans les commissions permanentes est inscrite dans le calendrier des travaux qui contient des nouvelles matières telles que la proposition de loi portant création, organisation et fonctionnement du tribunal anti-corruption, les arriérés législatifs, comme le projet de loi portant amnistie pour les faits insurrectionnels, faits de guerre et infractions politiques, la proposition de loi organique portant création, organisation et fonctionnement de l’Agence nationale de lutte contre la corruption, ajoute l’Agence. 

Dans une motion d’information, le sénateur José Makila est sorti de son silence face aux allégations selon lesquelles « tous les voleurs et corrupteurs se sont cachés au Sénat » tenues par l’inspecteur général des Finances Jules Alingete, rapporte Dépêche.cd 

Il a indiqué qu’il est inadmissible de qualifier toute une institution, de repère des voleurs et corrupteurs.

Formation du gouvernement

Un trimestre de perdu, Félix Tshisekedi bloqué ? Le pays tourne au ralenti, fait remarquer Forum des As. 

Quand il dissout la coalition FCC-CACH, le mobile politique pour Félix Tshisekedi a été celui de rendre beaucoup plus fluide, la marche de l'appareil d'Etat. Car, selon lui, la famille politique de l'ancien président Joseph Kabila ne jouait pas franc jeu et lui mettait les bâtions dans les roues. D'où, la nécessité de faire basculer la majorité parlementaire, peu importe le prix à payer. L'objectif ultime pour le Chef de l'Etat étant d'avoir une majorité de recomposition qui lui fasse allégeance, analyse le journal. 

Le président de la Chambre basse du parlement congolais a appelé la population et la classe politique à garder encore patiente face à la formation et publication du nouveau gouvernement, ajoute Cas-info.ca 

Le média en ligne qui cite Christophe Mboso invite ceux qui participent à la mise en place de l’équipe gouvernementale à tenir compte des différentes exigences de la constitution à ce sujet. Il tient au respect de la représentativité géopolitique et du genre. 

En sport, Actualité.cd annonce que le président de la FECOFA, Constant Omari ne sera pas candidat à sa succession. 63 ans, il est le président de la FECOFA depuis 2003. En décembre 2017, il avait été réélu comme président de la FECOFA pour un nouveau mandat de 4 ans. Membre du Conseil de la FIFA depuis 2015, il avait même été président par intérim de la Confédération africaine de football (CAF). 

Toujours en sport, Congoprofond.net renseigne que la RDC a sauvé l’honneur, malgré son élimination à la Coupe d’Afrique des nations (CAN). 

Décevants lors de la 5e journée des éliminatoires CAN Cameroun 2021 face au Gabon sur le score de trois buts à zéro (3-0), c’est par un but de penalty transformé par Kazadi kasengu que les Léopards de la RDC ont battu les Scorpions de la Gambie, sauvant ainsi son honneur ce lundi 29 mars au stade des Martyrs pour le compte de la dernière journée des éliminatoires Can Cameroun 2021. 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner