Nord-Kivu : 5 morts dans une attaque des ADF à Masekude


Une nouvelle attaque attribuée aux rebelles ougandais de l’ADF a fait cinq morts lundi 29 mars dans le village Samboko-Chanichani, à une vingtaine de kilomètres d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni.
Selon le président de la société civile d’Oicha qui livre l’information, Philippe Paluku Bonane, il s’agit encore là d’un bilan provisoire.

D'après lui, tous ces civils ont été tués à la machette : « Il y a eu hier (lundi) incursion des ADF, c’était vraiment le matin à partir de 9 h 00. Ils sont entrés à Samboko tchani-tchani là ou on appelle Masekude, alors ils sont entrés là-bas. Le bilan il y a jusque-là au moins cinq personnes tuées dont une femme. Il y a aussi autres cinq personnes qui sont portées disparues, il y a aussi deux blessés ».

Contacté, le porte-parole des opérations Sokola 1, le Lieutenant Anthony Mwalushayi, qui confirme la nouvelle, n’avance aucun bilan jusque-là : « L’ennemi ADF a tenté de faire incursion au village Tchani-tchani mais notre armée qui était aux alentours est vite venue au secours de sa population. Voilà dans sa fuite l’ennemi a réussi à saccager au moins deux maisons. C’est ce que nous déplorons. Mais du côté perte en vies humaines, nous n’avons pas encore de bilan pour confirmer que ce soit du côté assaillant ou du coté armée ou population ».

Les casques bleus de la MONUSCO basé à Maimoya ont, par ailleurs, apporté leur appui aux FARDC pour repousser l’ennemi.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner