Nord-Kivu : le maire de Butembo appelle la population au calme

Le maire de Butembo, Sylvain Kanyamanda, a appelé dimanche 4 avril le la population locale au calme. Il réagissait ainsi aux appels à la violenc lancé par certaines organisations de la société civile du Grand Nord, contre les humanitaires et la MONUSCO. Pour sa part, Sylvain Kanyamanda demande à la jeunesse locale de n’est pas s’en prendre aux humanitaires et aux agences du système de Nations unies.

« J’ai commencé à lancer l’appel d’apaisement, demander à la population ainsi qu’à la jeunesse de la partie Nord-Kivu de pouvoir se calmer de ne pas s’en ferai aux humanitaires et aux organisations des Nations unies qui sont dans notre région », a affirmé Sylvain Kanyamanda a Radio Okapi ; avant de poursuivre :

« Je dis à la population que nous avions déjà connu autant des problèmes, nous avons déjà des tueries provoquées par les ADF. Pour nous, il ne faudrait plus que les organisations puissent encore enfoncer les clous sur la souffrance de la population connait à la suite de ces tueries. »

Selon lui, le président Félix Antoine Tshisekedi et le gouverneur de province, Carly Kasivita, se battent « pour que nous puissions voir la fin de ces tueries et assassinats. Donc, nous comptons sur la responsabilité des uns et des autres pour que nous puissions survivre. »

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner