La RDC ne peut pas se permettre de ternir l’image de sa diplomatie (Francine Muyumba)

Le dossier des ambassades de la République démocratique du Congo (RDC) à l’étranger, qui connaissent des retards dans le paiement des loyers, risque de ruiner l’image de la diplomatie congolaise. La présidente de la commission des Relations extérieurs du Sénat, Francine Muyumba, l’a déclaré jeudi 8 avril, dans une interview accordée à la presse. 

« La diplomatie est un domaine de collaboration entre le Président de la République et le gouvernement. La ministre des Affaires étrangères devrait dire toutes les démarches entreprises pour trouver des solutions à ce problème. Elle devrait aussi nous dire ce qui en est de la sollicitation de l’intervention du Président de la République, qui ruine un peu plus l’image de la diplomatie congolaise », a affirmé la sénatrice Muyumba. 

Jeudi 8 avril, la ministre des Affaires étrangères, Marie Ntumba Nzeza, a alerté sur la situation des chancelleries congolaises à l’étranger. Selon elle, des représentations diplomatiques de la RDC à travers le monde connaissent plus de huit mois de manque de paiement des frais de fonctionnement, avec risque de les déloger. 

« C’est vraiment scandaleux et étonnant d’entendre ces genres de propos venir de la cheffe de la diplomatie congolaise. Nous ne pouvons être à la tête de l’Union africaine avec une image pareille de la diplomatie congolaise. Nous n’espérons pas l’Afrique avec des scandales diplomatiques à répétition », a indiqué Francine Muyumba. 

Elle estime que le ministère des Affaires Etrangères aurait pu bénéficier du concours du Parlement « qui détient le pouvoir de contrôle sur le Gouvernement. » 

A propos du manque de frais de fonctionnement des chancelleries congolaises en RDC, Marie Ntumba Nzeza dit avoir présenté le dossier au Premier ministre « sans trouver une solution. » 

« Ce sont toutes les chancelleries de la RDC qui sont concernées. Et je ne sais pas pourquoi, mais cela n’a jamais abouti, si ce n’est les petites corrections par-ci par-là. Maintenant, les occupants risquent d’être mis à la porte d’ici peu, faute de payement des loyers », a regratté Mme Ntumba, citée par Politico.cd 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner