Nord-Kivu : interdiction des manifestations publiques

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, a interdit toutes les manifestations publiques depuis lundi 12 avril sur l’ensemble de la province à la suite des affrontements intercommunautaires, qui ont eu lieu dans le quartier Buhene dans la ville de Goma. Le bilan de ces manifestations fait état de dix morts et d'une trentaine de blessés. 

D'autre part, on observe un calme relatif dans les villes de Beni et Butembo, où les manifestants réclament le départ des organisations humanitaires et de la MONUSCO. 

-Quelle lecture faire de cette situation ? 

-Que proposez-vous pour mettre fin à ce cycle de violence dans cette partie du pays ? 

Invités :

-Carly Nzanzu Kasivita, gouverneur de la province du Nord-Kivu.

-Dismas Kitenge, président du Groupe Lotus, une Ong de défense des droits de l’Homme basée à Kisangani. Il est vice-président honoraire de la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH).

-Professeur Dady Saleh, docteur et spécialiste en développement pour les pays du sud et enseignant dans plusieurs Universités et Instituts supérieurs de la RDC et d’Afrique.

 

/sites/default/files/2021-04/14042021-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner