Sud-Kivu : la population appelée au calme après l’arrivée à Baraka des nouvelles unités des FARDC

Un navire venant de Kalemie, dans la province du Tanganyika, a accosté mercredi 14 avril au port de Mushimbakye avec à son bord des troupes des FARDC venues du centre de formation militaire de Banamura.

A cette occasion, le vice-président de la société civile-forces vives appelle la population locale à ne pas céder à la panique. D’après Moutard Mateso M’lendelwa, qui a relayé le commandant du 2202e régiment le colonel David Ipanga, ces troupes nécessaires et supplémentaires des FARDC ne resteront pas dans la ville de Baraka.

Elles seront déployées sur les hauts plateaux de Kipupu et Mikenge pour renforcer d'autres troupes des FARDC.

L’arrivée mercredi des « Banamura » avait plongé les habitants de la ville de Baraka dans la panique totale, signale la société civile de Baraka, du fait de la réputation ternie de ces soldats déjà surnommés « Android » à Uvira pour les raquettes des téléphones portables sur les civils.

De son côté, le porte-parole de l’armée à Uvira, le capitaine Dieudonné Kasereka, rassure que la relève des unités combattantes de l’armée est une activité de routine et cela ne devrait pas faire l’objet de supputations au sein de la population civile.

Ce renfort des troupes des FARDC arrive au moment où les armes sont en intense circulation entre les mains des civils dans la région et les groupes armés locaux, Gumino/Twigwaneho, Maï-Maï Yakutumba/Biloze Bishambuke et autres, qui ont renforcé leurs troupes respectives, causant des tueries, vols des bétails, incendies des villages entiers. Cela provoque chaque jour des mouvements des populations civils dans les hauts et moyens plateaux de Fizi, Mwenga et Uvira.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner