Des camions bloqués dans les bourbiers entre Kisangani et Buta

Le tronçon de la route nationale numéro 4, compris entre le tronçon Kisangani-Buta dans la province du Bas-Uele, s'est complètement dégradé faute de manque d'entretien. Ce tronçon était couvert en une ou deux journées, il y a quelques mois. Il faut actuellement deux ou trois semaines pour parcourir cet axe routier long de 324 kilomètres, au terme des efforts considérables sur les bourbiers qui le parsèment, ont témoigné dimanche 18 avril des camionneurs.

Des témoins affirment qu'à 100 kilomètres de Buta, une vingtaine de véhicules sont bloqués depuis deux semaines.  Des camionneurs en colère ne savent pas à quel saint se vouer.

« Nous regrettons, parce que nous payons les taxes pour la route, péage. Mais, il n’y a rien que le gouvernement provincial fait pour arranger la route », déplore un transporteur.

En prévision des préliminaires de l’Examen d’Etat dimanche prochain, un inspecteur dit avoir pris une moto pour ne pas préjudicier les candidats autodidactes.

 « En tout cas, il n’y a pas moyen. Je devais venir même avec ma (4x4), mais elle est restée à Buta. C’est pourquoi j’ai pris la moto.»

Les camionneurs eux-mêmes sont à la base de cette détérioration de la route, reconnait l’un d’eux, avant d’expliquer : « La capacité des véhicules aussi n’est pas vraiment approprié. Toi tu as un véhicule de 10 tonnes tu charges 20 tonnes. »

Du côté de l'Office des routes, un cadre confie que les moyens nécessaires font défaut actuellement pour réhabiliter cette route.

Les commerçants demandent aux gouverneurs de la Tshopo et du Bas-Uele de s’arranger pour remettre cet axe routier en état permanent  de praticabilité.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner