Ituri : les étudiants de l'ISP/Bunia sensibilisés sur le mandat de la MONUSCO

Plus de sept cents étudiants de l’Institut Supérieur Pédagogique (ISP) ont été sensibilisés samedi 17 avril sur le mandat de la MONUSCO. Beaucoup d'entre eux se sont dit satisfaits du travail qu’effectue la MONUSCO dans cette province confrontée à l’activisme des groupes armés, particulièrement dans les territoires de Djugu et d'Irumu. Pour le responsable de l'information publique de la mission onusienne en Ituri, cet échange avait pour but d’expliquer à ces étudiants le rôle exact de la MONUSCO dans la protection des civils et la lutte contre les groupes armés ; afin de lutter contre la désinformation.

Certains étudiants ont reconnu avoir été abreuvés de fausses informations sur la MONUSCO. Ils citent les allégations du soutien de la MONUSCO aux groupes armés.

Au terme de deux heures d'explication du mandat de la mission onusienne au Congo, la plupart des participants affirment avoir compris le rôle exact des casques bleus. Certains d’entre eux ont pris l’engagement de relayer ce message dans leurs communautés pour aider à lutter contre les rumeurs et fausses informations sur la mission onusienne et qui inondent les réseaux sociaux. Une étudiante a déclaré :

« Nous sommes vraiment très contente. Ça nous a permis de bien comprendre le rôle de la MONUSCO. Cette conférence vient de nous enlever de cette ignorance : des rumeurs qui circulaient dans des réseaux sociaux. Cela nous restera aussi un devoir de sensibiliser ceux qui sont dans des quartiers de comprendre aussi de même que nous. »

De son côté, Jean Tobie-Okala, responsable de l'information publique de la MONUSCO en Ituri, se dit satisfait de cette démarche qui permet de rétablir la vérité auprès de cette population estudiantine, victime de rumeurs non fondées.

« Je suis content de leur avoir fait comprendre la raison d’être de la MONUSCO. C’est d’aider les autorités congolaises. Donc, ensemble nous essayons d’arrêter ce cycle infernal de la violence », soutient Jean Tobie Okala.

Ces réactions positives des étudiants de l'ISP de Bunia s’ajoutent à celles d'autres couches de la population, notamment des habitants de Djugu. Ces derniers n'ont eu la vie sauve cette semaine que grâce aux interventions répétées des casques bleus lors des attaques des rebelles dans plusieurs villages à la périphérie du centre commercial de Fataki.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner