Beni : reprise timide d’activités après 2 semaines manifestations populaires

Les activités ont repris timidement mardi 20 avril dans la ville de Beni, après deux semaines de ville morte décidées par certains groupes de pression et mouvements citoyens. Les quelques barricades érigées lundi par les manifestants ne sont plus visibles dans certains quartiers chauds de la ville, où la police patrouille. 

Selon des sources locales, cette relance d’activités est observée par la reprise du trafic à travers les conducteurs de motos taxi et véhicules sur les grandes artères de la ville.  

Des pharmacies et quelques alimentations sont également ouvertes. 

Au marché central de Kilokwa, où la plupart des ménages s’approvisionnent en vivres, des marchands ont étalé leurs marchandises.  

Des stations-services ont ouvert tôt le matin pour refermer vers 8heures locales. 

La plupart des magasins et boutiques restent fermés. Certains commerçants disent avoir peur des menaces proférées par les manifestants promettant de piller et incendier leurs marchandises en cas de réouverture.  

Les écoles restent toujours fermées.  

Quelques grosses pierres placées comme barricade sur le boulevard Nyamwisi sont encore visibles.  

Face à cette situation, la police dit poursuivre sa patrouille dans la ville pour parer à toute éventualité. Son porte-parole annonce l’interpellation, lundi, de quelques jeunes manifestants. Ces derniers étaient munis de lance-pierres et autres objets, prêts à s’attaquer aux paisibles citoyens. 

  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner