Matadi : le maire dément les rumeurs sur le monnayage d'accès aux poids lourds avant 22 h


Le maire de la ville de Matadi a démenti mardi 20 avril les rumeurs  faisant état d’un rançonnent des chauffeurs poids lourds au niveau du pont Mpozo où ils stationnent en attendant 22 h. Pathy Nzuzi affirme qu’il n'y a pas de monnayage pour l’entrée de ces gros véhicules dans la ville de Matadi.  

Il invite tous les conducteurs de ces camions qui ont payé avant d'accéder à la ville, à saisir la justice conformément à l'arrêté urbain interdisant l'entrée dans la ville des véhicules à gros tonnage avant 22 h signé depuis le 16 février dernier. 

Selon des sources locales, depuis le 22 février, date d'application de cet arrêté interdisant l'accès avant 22 h des véhicules à gros tonnage dans la ville de Matadi, la rumeur faisant état du monnayage pour  l'accès  de ces véhicules  dans la ville.  

Pour certains,  le service de la mairie commis à l'entrée de la ville pour faire exécuter cette mesure, conditionne le passage de ces engins à 25.000 francs congolais (12 USD).  

Cette allégation est rejetée par le maire de la ville de Matadi. Il souligne que la somme payée ne concerne pas l'accès des véhicules dans la ville : 

« Ici à Mpozo, on ne paye rien. Mais lorsque vous déchargez sur l'emprise, là vous payez les 25 000 francs congolais. Ça s'appelle, occupation temporaire d'emprise. Ça, vous devez vous référer à la nomenclature de la ville. À Mpozo, l'entrée est à 21 h. » 

Pathy Nzuzi demande à tous les chauffeurs poids lourds qui ont payé cette somme à saisir la justice. 

« Donc si quelqu'un donne de l'argent ici à Mpozo pour entrer, ce qu’il vient de commettre une infraction de corruption.  Et moi je vais que quelqu'un qui a payé 25 000 francs congolais à Mpozo auprès des agents de la mairie, qu'il saisisse les cours et tribunaux. »  

L'arrêté interdisant l'entrée dans la ville des véhicules à gros tonnage avant 22 h a été pris pour remédier aux problèmes des embouteillages, afin d'assurer la fluidité de la circulation dans la ville de Matadi.   

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner