Nord-Kivu : le gouverneur dénonce un réseau mafieux spoliant le patrimoine de l’Etat


Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, s’insurge contre le réseau maffieux qui spolie le patrimoine de l’Etat dans la province. Il réagissait ainsi à la suite d’une manifestation des jeunes mardi 27 avril au quartier Keshero à Goma pour contester une décision de justice octroyant le Stade de football des jeunes SOTRAKI à un officier de l’armée. Selon M. Nzanzu, tout ce réseau doit être démantelé et poursuivi devant la justice.

La dépossession des immeubles, qui appartenaient jadis au domaine public et qui se retrouvent actuellement privatisés ou spoliés par des tiers, est une nécessité, a affirmé le gouverneur Nzanzu. Il faisait allusion au cas du Stade de football des jeunes, au niveau de la SOTRAKI, mais aussi des bâtiments du tribunal de grande instance, de l’immeuble d’hébergement du directeur de la province, du petit marché du cinquantenaire, jadis l’OSCPT, et bien d’autres.

Indigné par ce comportement, l’autorité provinciale promet d’étendre la lutte qu’il a commencée depuis deux ans à d’autres spoliateurs, mais aussi aux commerçants qui financent ce réseau maffieux.

En réaction, le conseil provincial de la jeunesse a demandé au gouverneur d’octroyer des titres de propriété de ce terrain à la jeunesse. Jusqu’ici, selon la source, le problème reste entier. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner