Butembo : une position des FARDC attaquée, un militaire tué

Une position des FARDC, à la sortie Est de Butembo, a été attaquée dans la nuit de samedi à ce dimanche 2 mai. Selon les sources militaires, un militaire a été tué et un autre a été blessé.

L’incident a eu lieu au niveau de la position FARDC de Mavono, à la limite entre la ville de Butembo et la chefferie des Bashu dans le territoire de Beni. Des sources militaires affirment que les assaillants seraient des Maï-Maï.

Ces assaillants  étaient munis d’armes blanches, indiquent certains acteurs de la société civile locale.

D’après le commandant des opérations Sokola1 axe Sud, le général Grégoire Manzikala, ces derniers ont abattu un militaire et blessé un autre. Des échanges de coups de feu n’ont pas empêché ces miliciens à récupérer l’arme du militaire tombé avant de s’enfuir. Le soldat blessé a été rapidement conduit à l’hôpital pour des soins appropriés indique le général Grégoire Manzikala.  

En moins d’un mois, au moins trois attaques de ce genre ont été enregistrées dans la région. Il y a eu d’abord la tentative d’attaque du camp des FARDC à l’aérodrome de Rwenda dans la ville de Butembo, puis quelques jours plus tard, un militaire FARDC a été tué à Lubero et son arme emportée.

Il y a  un peu plus d’une semaine,  un policier a également été abattu à son poste de travail dans le quartier Katwa. Son arme a été récupérée par ses meurtriers.

Avec ce mode opératoire, des observateurs locaux pensent que la sécurité de la ville est menacée. « Ces ennemis de la paix se ravitaillent  en armes, afin de déstabiliser la ville de Butembo et ses environs », estiment-ils.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner