RDC: l’activisme des groupes armés affecte la vie de la population en Ituri

La présence des groupes armés impacte négativement la vie de la population de l’Ituri, ont indiqué lundi 3 mai des sources locales. On enregistre notamment des déplacements massifs des civils qui fuient l'insécurité orchestrée par des hommes armés. Les conflits armés engendrent par ailleurs des conséquences économiques énormes.

Plusieurs familles dans les zones de conflits ne parviennent pas à atteindre leurs champs pour des activités agricoles, à la suite de la présence d’hommes en armes. Des produits champêtres pourrissent dans les champs, ce qui crée de la famine au sein de la population.

La province de l’Ituri compte une dizaine de camps de déplacés, où vivent plus de 1,5 million de personnes vulnérables. Certaines d’entre elles vivent dans le traumatisme et la peur.

La rareté de certains produits de consommation s’observe sur les marchés de plusieurs centres urbains, à cause de l'insécurité sur certains tronçons routiers. C'est le cas de Bunia, où on enregistre une très forte augmentation du coût de la vie.

Sur le marché local, une botte de pondu (feuille de manioc) est passée de 500 francs congolais à 3500 voire 4000. Un kilo de poisson capitaine de 10. 000 francs congolais habituellement se vend aujourd'hui à 14,000. Un bidon de 20 litres d’huile végétale qui coûtait 23 $ se négocie à ce jour à 30 $.

Parmi les autres conséquences enregistrées, il y a aussi le phénomène d’enlèvement des personnes par ces miliciens. A chacune de leurs incursions, des civils sont pris en otage, forcés de transporter les biens de la population volés par ces hommes armés.

Ici, tout le monde implore le gouvernement central de restaurer la paix dans cette province afin d’assurer son développement.

Pour faire face à cette insécurité, le chef de l’Etat a décrété un état de siège en Ituri et dans la province du Nord-Kivu.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner