RDC : plus de 10 villages de Mambasa désertés après l’attaque des rebelles ADF

Une dizaine de villages en chefferie de Babila Babombi dans le territoire de Mambasa (Ituri) se vident de leurs habitants depuis mardi 4 avril, après l’attaque de la localité de Mangina par les rebelles des ADF dans la province du Nord- Kivu. Selon des sources concordantes, ces hommes armés sont en débandade dans deux groupements en Ituri, après avoir été mis en déroute par les FARDC. La population redoute les exactions de ces rebelles dans leurs milieux d’origine. L’autorité territoriale demande aux habitants de faire confiance à l’armée, qui est déployée dans la zone pour assurer leur sécurité.

L’ONG de défense des droits de l’homme CRDH indique qu’ un déplacement massif de la population est observé depuis mardi dans l’après-midi, dans plusieurs villages notamment Makumo, Makeke et Mbau dans la chefferie de Babila Babombi dans le territoire de Mambasa. Cette ONG précise que ce mouvement est dû à la présence des rebelles ADF, qui sont en débandade dans le groupement Bangole après leur défaite face à l’armée à Mangina.

La même source renseigne que certains rebelles ont été aperçus par les personnes qui sont en fuite dans la forêt. Cela qui a créé une panique générale dans la zone. Même au centre commercial de Biakato, la population vit dans une psychose à la suite des rumeurs d’attaques de ces rebelles, indique la même source.  

Le coordonnateur de l’ONG CRDH demande aux forces loyalistes d’intensifier les patrouilles pour dissuader ces rebelles.

L’administrateur du territoire de Mambasa, quant à lui, demande à la population de garder son calme et de ne pas céder aux rumeurs. Mais plutôt de faire confiance à l’armée en dénonçant tous les suspects aux FARDC, « qui sont en alerte depuis mardi pour mettre ces inciviques hors d’état de nuire. »

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner