RDC : 16 décès dans le camp des déplacés de Jina en 3 semaines

Seize décès, dont onze enfants de 0 à 4 ans, ont été enregistrés en l’espace de trois semaines dans le site des de Jina dans la chefferie de Bahema Baguru dans le territoire de Djugu (Ituri).

Le dernier cas de décès a été notifié ce jeudi 7 mai.  La victime est un nourrisson de trois mois, qui a été retrouvée mort dans la maison de fortune de ses parents. Ce drame est dû au manque d’assistance alimentaire. L’aide humanitaire n’arrive plus depuis plusieurs mois à cause de la persistance de l’insécurité notamment dans les chefferies de Bahema Baguru et Mambisa. 

Les miliciens de la CODECO ont intensifié des attaques, qui ont perturbé la circulation sur la route nationale numéro 27 et les routes de desserte agricole. 

La société civile de Lopa alerte sur l’état de vulnérabilité accrue des milliers des habitants qui se sont réfugiés dans plusieurs entités de Lopa et Iga-Barriere à environ 25 kilomètres de la ville de Bunia. Les déplacés n’ont plus accès à leurs champs pour s’approvisionner.  

Selon le président de cette structure citoyenne, la plupart des déplacés sont de enfants et de personnes de troisième âge dont les systèmes d’immunités sont faibles. 

A cela s’ajoute le problème de prise en charge sanitaire, qui n’est pas assurée. Ces habitants sollicitent l’intervention du gouvernement.     

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner