Campagne contre les violences basées sur le genre dans le Haut Katanga et dans le Lualaba

Des nombreuses femmes et filles congolaises sont victimes des violences sexistes profondément ancrée dans les normes sociales et culturelles. L’enquête MICS 2018 révèle que 40 % des femmes vivant dans les zones rurales de la RDC ont été victime d’un mariage forcé avant l’âge de 18 ans. Raison pour laquelle, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) a lancé cette année la campagne de plaidoyer intitulée « les filles d’abord : « ma voix est notre voix ».

Jody Daniel Nkashama nous fait revivre les temps forts de cette campagne dans les provinces du Haut-Katanga et de Lualaba où les mariages et les grossesses précoces sont monnaies courantes.

/sites/default/files/2021-05/40521-campagne-contre-les-violences-basees-sur-le-genre-en-rdc-00.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Dans la même catégorie