Kinshasa : plus de 300 "Kulunas" conduits à Kanyama Kasese

Trois cent trente jeunes délinquants communément appelés « Kulunas » ont été évacués mardi 11 mai, de Kinshasa vers le centre pilote Mzee Laurent-Désiré Kabila de Kanyama Kasese dans la province du Haut-Lomami. Cette information a été livrée à Radio Okapi par le commandant du service national qui précise que la Police leur a remis pour cette opération 330 jeunes délinquants sur les 520 arrêtés. 

Le général major Jean-Pierre Kasongo Kabwik indique que cette opération qui est la cinquième vague va se poursuivre en collaboration avec la Police nationale jusqu’à l’éradication totale du banditisme urbain dans la ville de Kinshasa causé par ces jeunes gens.  

Il souligne qu’à Kanyama Kasese, ces jeunes vont bénéficier de plusieurs formations pour faciliter leur réinsertion sociale dans la communauté.  

« L’objectif qu’on s’est fixé, c’est à moyen terme d’arriver à débarrasser la ville de Kinshasa de 2500 Kulunas. Et à long terme, c’est arriver à éradiquer totalement ce phénomène de la ville de Kinshasa. Les jeunes qui vont à Kanyama Kasese vont pour un encadrement, un encadrement paramilitaire, d’une professionnalisation », a déclaré le responsable du service national.  

Le général Jean-Pierre Kasongo Kabwik précise que ces jeunes vont bénéficier de plusieurs formations sur place.  

« Après cela, ils vont être orientés dans plusieurs filières. Il y en a qui vont être orientés à la menuiserie, d’autres à la maçonnerie, nous aurons parmi  eux des ouvriers agricoles, des moniteurs agricoles. Donc, il y a plusieurs filières qui seront organisées pour permettre la réinsertion sociale de ces jeunes dans la communauté. Donc, c’est pour leur bien, c’est pour le bien de la communauté, c’est pour le bien de l’Etat, c’est pour le bien de tout le monde », a-t- il soutenu.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner