RDC : au moins 225 millions USD générés par le Go-pass détournés des objectifs initiaux

Plus de 225 millions de dollars générés par le Go-pass ont été détournés de leurs objectifs initiaux. C'est la conclusion du récent rapport du Groupe d'étude pour le Congo (GEC). Ce rapport publié le 5 mai dernier révèle que depuis 10 ans cette redevance instaurée pour permettre à la RVA de disposer des fonds pour le développement des infrastructures aéroportuaires de la RDC a été géré dans l'opacité.  

Sur cette enveloppe de 225 millions de recette le GEC explique que 37 millions ont été utilisés à la construction du pavillon présidentiel à l'aéroport de Ndjili, 6 millions ont été donné à Congo Airways à titre de participation au capital et une autre partie de cette somme a aussi été utilisée pour le paiement du personnel de la Régie de voies aériennes qui gère le Go-pass.  

Questions : 

-Quelle lecture faire de ce rapport du GEC et de l'utilisation du Go-pass ?

-Faut-il l'annuler définitivement ou seulement mettre en place de nouveaux mécanismes efficaces pour un meilleur usage de cette redevance ?  

Invités :  

-Professeur Albert Malukisa, professeur à l'Université catholique du Congo et Chercheur au Groupe d'étude sur le Congo. 

-Ernest Mpararo, Secrétaire exécutif de la Ligue congolaise de lutte contre la corruption (LICOCO). Il est aussi le point focal en RDC de l’ONG Transparency international. 

-Modeste Kazwazwa, député national élu de Kenge-Ville dans la province du Kwango. Il est président de la Commission Anti-corruption du Réseau des parlementaires africains contre la corruption (APNAC). 

 

/sites/default/files/2021-05/12052021-p-f-decpad-00_site.mp3

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner