Kinshasa : vives tensions à la clôture du Ramadan au stade des Martyrs

Une vive tension a été observée jeudi 13 mai au stade des Martyrs à Kinshasa. La prière de clôture prévue pour clôturer le Ramadan n’a pas eu lieu. Selon le Cheick Abdallah Mangala Luaba, président de la communauté islamique au Congo, une frange dissidente de cette communauté a semé les troubles s’en prenant même aux agents de l’ordre venus assurer la sécurité des lieux.

Pour l’instant, aucun bilan n’est encore établi. Mais, certaines sources parlent de mort, de blessés et des biens vandalisés.

La communauté islamique vit une période trouble depuis quelques mois. Le camp du Cheik Dibondo ne considère plus le Cheik Abdallah comme son représentant. Cette frange accuse l’Iman Abdallah d’être « à la base des troubles survenus au stade des Martys.

Tous les deux camps ont voulu célébrer la prière de clôture du Ramadan au stade des Martyrs. La Police nationale congolaise (PNC) dépêchée sur le lieu pour rétablir de l'ordre a usé des gaz lacrymogènes. La situation a dégénéré. Et pourtant la veille, le gouverneur Gentiny Ngobila a tenté en vain de reconcilier les deux camps qui se disputent le leadership.

Une troisième aile dirigée par le Cheick Ali Mwini Mkuu dit ne pas être concernée par ces troubles.

Selon Wikipedia, la fête de Ramadan est pour les musulmans le mois saint pour les musulmans et, par métonymie, le jeûne ou saoum. Le jeûne du mois de Ramadan constitue l’un des cinq piliers de l’islam. Au cours de ce mois, les musulmans c'est-à-dire les adultes et les enfants ayant atteint la puberté selon les courants de l’islam ne doivent pas manger, boire, ni entretenir de rapport sexuel de l’aube au coucher du Soleil.

Ramadan est considéré comme le « mois de la charité » car, lorsqu’il s’achève, le fidèle doit s’acquitter d’une aumône, la zakât al-fitr. Il est aussi le mois au cours duquel de nombreux autres événements importants de l’histoire de l’islam sont commémorés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner