Journée nationale des FARDC : femmes et enfants des policiers et militaires soutiennent l’état de siège

La République démocratique du Congo (RDC) célèbre, le 17 mai de chaque année, la journée nationale des FARDC. Anciennement commémorée sous le label de l’Alliance des forces démocratiques de libération du Congo (AFDL) ou de libération, la journée est rebaptisée depuis 2018 pour honorer les efforts des Forces armées de la RDC et la mémoire de ceux qui sont tombés sur le champ d’honneur.

Cette année, un défilé militaire est organisé à la Place du soldat congolais, situé au Rond-Point Forescom à Kinshasa/Gombe.

Dans la ville de Lubumbashi dans le Haut-Katanga, les femmes des militaires et des policiers ainsi que leurs enfants apportent tout leur soutien à l’état Etat de siège décrété dans les provinces du Nord-Kivu et en Ituri.

Ils demandent à leurs époux et parents qui sont au front de défendre le pays comme ils l’avaient promis dans leur serment.

« Chers parents nous sommes derrière vous. Vous nous avez toujours dit de prier pour vous quand vous êtes au front et nous pensons que Dieu des armées est là, il est au contrôle et vous allez encore revoir vos familles que vous avez laissées. Nous sommes ensemble avec vous allez défendre la nation comme vous l'avez dit le jour de votre serment », a déclaré Stedord Muloko président des enfants militaires.

Les épouses des militaires ainsi que leurs enfants sont descendues dans la rue lundi 17 mai, pour une marche de santé et de soutien aux FARDC et à la Police nationale Congolaise. 

Partis du camp Major Vangu, ils ont arpenté plusieurs artères de la ville avant de chuter par le camp.  Ils avaient des tee-shirts portant mention soutien aux FARDC et à PNC.

Soutien des députés provinciaux

Pour leur part, les députés provinciaux du Haut-Katanga ont aussi décidé de mettre la main à la poche pour appuyer les hommes en uniformes qui sont au front pour défendre le pays.

Ils ont décidé de contribuer chacun avec 500 USD, a confirmé le président de l’assemblée provinciale du Haut-Katanga Antoine Gabriel Kyungu wa kumwanza :

« L’assemblée provinciale du Haut-Katanga vient de mettre à la disposition de l’armée une enveloppe de plus ou moins 24 000 dollars cotisés par tous les députés du haut Katanga. »

Il compte très prochainement se déployer à l’intérieur de la province pour mobiliser toute la population afin qu’un élan de solidarité soit manifesté à l’égard de deux qui sur le champ de bataille pour l’instauration de la paix dans l’Est du pays.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner