Kwilu : le quartier Frontière à Bundundu-ville en sécurité depuis le déploiement de la Police

Le quartier Frontière, l’un des quartiers le plus chaud de la commune de Disaisi, à Bandundu-ville, dans la province du Kwilu, retrouve sa quiétude depuis le déploiement, il y a trois mois, de la Police nationale congolaise (PNC). Ce constat est fait par une délégation du commissariat provincial qui a visité ce quartier mardi 18 mai, en vue d’évaluer la situation sécuritaire. 

Le quartier Frontière était réputé pour des actes de barbaries des jeunes délinquants appelés « Kulunas ». 

Les habitants de ce quartier témoignent que, depuis l’installation du Sous-commissariat de Police dans leur quartier, plus rien n’est comme avant. La sécurité y est rétablie à la suite du travail de titan que réalise la police. 

« Il y avait des désordres ici, des machettes comme dans un abattoir. Mais depuis qu'on a eu l'idée d'envoyer les éléments de la police, la sécurité est là. Autres fois ici, à partir de 15 et 16 heures, nous nous cachions dans des maisons. Quelle insécurité ! Les kuluna entraient dans nos maisons, ils emportaient les biens de valeur, ils blessaient leurs victimes à l’aide de machette. Mais depuis que ce sous-commissariat de la police est là, le quartier est dans la paix maintenant », d’après eux.

Les habitants du quartier Frontière remercient vivement le commissaire provincial de la police du Kwilu d'avoir pensé à installer ce sous commissariat de la police dans leur milieu. 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner