Le Musée de Lubumbashi accueille du 24 au 29 mai la Semaine culturelle Tshokwe

 

Le Musée national de Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga va servir de cadre du 24 au 29 mai à la Semaine culturelle Tshokwe, organisée par la mutuelle Tshokwe section du Grand Katanga avec l’accompagnement du comité national de cette mutuelle.  

Placée sous le haut patronage du Chef de l’Etat congolais, la Semaine culturelle Tshokwe est axée sous le thème : « Katshokwe Laula », traduisez en français « Peuple Tshokwe réveille-toi, les yeux grandement ouverts », avec comme sous thème : « L’art, la culture et le patrimoine africain ». Cette grand’messe va proposer une vitrine de la culture Tshokwe, l’une de plus florissantes de la RDC. 

Au menu : exposition d’œuvres d’art et d’artisanat, l’art culinaire, des cinématographiques, spectacles de musique et danse, des conférences débats et instants de convivialités. Des activités scientifiques sont placées sous la direction du professeur Félix Kaputu Ulombe, qui enseigne aux Etats-Unis d’Amérique par vidéoconférence. 

Les organisateurs attendent les invités de différentes provinces, où on peut retrouver le peuple Tshokwe, entre autres de Kinshasa, Haut-Katanga, Lualaba, Kasaï, Kwilu et Kwango. 

L’organisation de cette semaine culturelle Tshokwe s’inscrit dans le cadre des activités de la mutuelle Tshokwe. 

Créée en 2004 sur initiative du prince Lambert Kandala Tshiyaze, la mutuelle Tshokwe a effectué sa sortie officielle au cours d’une matinée culturelle dimanche 30 mars 2004 à la Foire internationale de Kinshasa (FIKIN), en présence du roi Tshokwe Mwene Mwatshisenge et des délégations de chefs et notabilités venus de plusieurs provinces de la RDC et de l’Angola. 

Le peuple Tshokwe se retrouve également dans d'autres pays d’Afrique notamment l'Angola, la Zambie, le Botswana et l’Afrique du Sud. 

Dans un entretien accordé à la presse le président de la mutuelle Tshokwe, le prince Lambert Kandala remercie le Chef de l’Etat pour son soutien, ainsi que pour la nomination de l’une des dignes filles tshokwe au gouvernement Sama Lukonde, en la personne de la princesse et députée nationale Adèle Kayinda, au poste de ministre d’Etat en charge du Portefeuille. 

Il invite par ailleurs tous les amoureux de la culture congolaise en général et tshokwe, en particulier, à soutenir cette manifestation et se joindre à eux, car « toutes les grandes nations du monde, c’est par la culture qu’elles sont ce qu’elles sont. C’est par la culture qu’elles évoluent.» .

Lambert Kandala s'entretient avec Jean Marc Matwaki./sites/default/files/2021-05/15052021-p-f-princelambertkandalasemaineculturelletshokwe-00_web_0.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner